Archives mensuelles : juin 2017

Adieu Simone ou la béatification laïque

Le déluge médiatique provoqué par l’annonce du décès de Simone Veil m’a inspiré ces blagues rageuses, d’un humour douteux. Sur la fin, je reviens à davantage  de sérieux. N’empêche qu’un peu plus de mesure dans l’hommage aurait été bien venu. … Lire la suite

Publié dans fantaisie | 1 commentaire

En visite chez Benjamin Franklin

 » A son âge, que pouvait-il bien désirer sinon des surprises et des histoires bien racontées ? …  » Quand j’ai lu ça, j’ai cru qu’il s’agissait de moi et, d’ailleurs, il s’agit bien de moi (entre autres) puisque le … Lire la suite

Publié dans littérature | Laisser un commentaire

De l’islamisme à l’athéisme

Apparemment, les responsables de l’E.I. encore vivants n’ont pas fourni d’explication plausible à leur décision de dynamiter le minaret de la grande mosquée de Mossoul. S’attaquer ainsi à l’un des plus prestigieux et des plus anciens édifices du monde musulman … Lire la suite

Publié dans actualité, religion | Laisser un commentaire

Du bonheur de Sisyphe

On connaît la conclusion que tire Albert Camus à la fin de son Mythe de Sisyphe : il faut imaginer Sisyphe heureux. Oui, mais quand ? toujours ? ou seulement parfois ? Et dans ce cas, à quels moments de … Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La place de l’homme dans la nature : revoyons notre copie !

En ce début de XXIe siècle, le regard occidental sur la place de l’homme dans la nature et ses rapports avec les autres manifestations du vivant (animaux, végétaux) semble en passe de changer de façon assez radicale. On dira que … Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Du danger de prendre le terrorisme à la blague

Depuis quelques semaines, il broyait du noir. Ce n’est pas le tout d’avoir rempli intégralement le  contrat du Journal de Tintin ,  » le journal des jeunes de 7 à 77 ans « , on aimerait quand même pouvoir durer un … Lire la suite

Publié dans fantaisie, fiction | Laisser un commentaire

On est toujours le barbare de quelqu’un

Le terme de barbare est étroitement corrélé à la langue.  Le mot grec barbaros désigne, à l’origine, celui dont on ne comprend pas la langue. Barbaros, en effet,  n’est pas autre chose qu’une onomatopée. Le barbare, c’est celui qui « baragouine » … Lire la suite

Publié dans actualité, idées | Laisser un commentaire