Pensée pour la Toussaint

Je m’apprêtais à quitter un cimetière où sont inhumés quelques uns de mes proches, lorsque j’aperçus, fixé au portillon de sortie, cet  écriteau qui disait :  » Défense de déposer des ordures sous peine d’amende « .

Je me suis demandé si l’on avait toujours songé à procéder en temps utile aux vérifications nécessaires.

Publicités
Cet article a été publié dans fantaisie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s