Archives mensuelles : septembre 2016

 » Crue  » ( Philippe Forest ) : en attendant de disparaître

La Disparition est le titre d’un récit de Georges Perec. La disparition en question est celle de la voyelle [e], dont on ne trouve pas une occurrence dans tout le récit. Perec, on le sait, était membre de l’Ou.Li.Po., et … Lire la suite

Publié dans littérature, Non classé | Laisser un commentaire

Mes ancêtres les Gaulois ? Tu veux une gifle ?

Selon un ex-président connu par l’agressivité aussi imbécile que démagogique de ses sorties, tout bon Français devrait se reconnaître dans ses ancêtres les Gaulois. Comme aux bons vieux temps de la Troisième République, dis donc ; ça ne nous rajeunit … Lire la suite

Publié dans France, histoire | Laisser un commentaire

Faut-il pleurer les artistes morts ?

Sur son blog de la République des livres, Pierre Assouline salue son ami, le photographe Gérard Rondeau, mort à 63 ans. Cette mort est sans doute un événement douloureux pour sa famille et ses amis, mais pour moi, qui n’avait … Lire la suite

Publié dans fantaisie | 1 commentaire

Dans l’atelier du photographe (1)

Rémi Colombet , Sans titre egmgallery.tumblr.com

Publié dans photographie | 1 commentaire

Abandonner ceux qu’on aime

«  Le nombre d’animaux abandonnés a augmenté de 25% cet été  »  (les journaux) Il est blanc. Il a les yeux bleus. Un bon Aryen en somme. L’autre nuit, quand les pompiers m’ont emmené, il est resté assis, au milieu … Lire la suite

Publié dans Non classé, vie | Laisser un commentaire

 » Les forêts de Ravel  » ( Michel Bernard ) : Monsieur Ravel, c’est moi

La mode, paraît-il, est à l’exofiction. Ce néologisme forgé, semble-t-il, sur  le modèle de l’autofiction semble désigner un nouveau genre, opposé à ce genre, lui-même assez récent, qui consiste à se prendre soi-même comme sujet d’une (semi) fiction. Dans l’exofiction, … Lire la suite

Publié dans littérature | Laisser un commentaire

 » Le piège  » (Emmanuel Bove) : Kafka à Vichy

On est, semble-t-il, en 1941 . Joseph Bridet, journaliste sans travail, se trouve à Lyon, en compagnie de sa femme, Yolande ; tous deux, Parisiens repliés en zone « libre », vivent à l’hôtel. Bridet n’a pas fait mystère de son projet … Lire la suite

Publié dans littérature | Laisser un commentaire